Catégories
Éducation:

Ne manquez pas cette annonce : Éducation L’au revoir du recteur Jean-Marc Huart à la Lorraine

Voilà un nouvel encart qui va couronner notre revue de presse sur « l’éducation ».

Son titre suggestif (Éducation L’au revoir du recteur Jean-Marc Huart à la Lorraine) est sans ambiguïté.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux.

Vous pouvez ainsi faire confiance à cette actualité.

La date de parution est 2022-06-03 10:00:00.

Absent de la scène publique depuis sa nomination au poste de directeur de cabinet Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Jean-Marc Huart, depuis 2019 recteur de l’académie de Nancy- …

Parutions sur un propos identique:

Comment l’Éducation Nationale m’a dégoutée..!,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

L’Éducation en Angleterre/Chapitre VII,Ouvrage .

Le guide complet de l’éducation du chien pour les débutants,Le livre .

Une éducation,Clicker Ici .

Catégories
Éducation:

Sur le web : Face à « l’école du futur », Jean-Luc Mélenchon promet de « mettre le paquet » sur l’éducation

Je vais porter à votre connaissance cet éditorial qui vient de paraître, dont la thématique est «l’éducation».

Son titre (Face à « l’école du futur », Jean-Luc Mélenchon promet de « mettre le paquet » sur l’éducation) est sans ambiguïté.

Identifié sous la signature «d’anonymat
», le journaliste est positivement connu.

Vous pouvez par conséquent faire confiance aux infos qu’il édite.

Texte dont il s’agit :

Jean-Luc Mélenchon a promis vendredi de « mettre le paquet, quoi qu’il en coûte » dans le domaine de l’éducation s’il devenait Premier ministre. Le leader de la France Insoumise dénonce la généralisatio …

Parutions sur un objet proche:

Éducation seximentale,Le livre .

États généraux du multilinguisme dans les outre-mer/Textes de référence,(la couverture) .

L’éducation sentimentale,A voir et à lire. .

Vocabulaire anglais-français à l’intention des apprenants avancés/A,A voir et à lire. . Disponible sur internet.

Catégories
Éducation:

Retour sur l’article : les élèves des écoles élémentaires feront 30 minutes de sport par jour dès la rentrée prochaine

Ce post, dont la thématique est « l’éducation », vient d’être repéré sur le web, notre rédaction est heureuse de vous en reproduire le contenu principal ici.

Son titre (les élèves des écoles élémentaires feront 30 minutes de sport par jour dès la rentrée prochaine) est évocateur.

Présenté sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est connu et fiable.

La date de parution est 2022-06-03 00:01:00.

« Dès la rentrée, les élèves d’école élémentaire feront 30 minutes de sport chaque jour« , a annoncé Emmanuel Macron à l’occasion d’un déplacement à Marseille jeudi 2 juin. Après avoir promis il y a un an de généraliser la mesure d’ici 2024, en vue des Jeux Olympiques de 2024, le chef de l’état en avait fait une promesse de campagne. 

Jeux de ballon, relais ou corde à sauter 

Près de 500.000 élèves répartis dans 7.000 écoles testent déjà le dispositif, en plus des traditionnels cours d’éducation physique et sportive. Comme l’indique le ministère de l’Éducation nationale, les écoliers n’ont pas besoin d’amener une tenue sportive. Plus que de sport, on parle davantage d’activités physiques dans la cour de récréation comme des jeux de ballon, des courses de relais ou encore de la corde à sauter. Chaque école organise elle-même ces activités, en fonction des structures à sa disposition. 

Limiter les risques de maladies cardiovasculaires

Le dispositif a été lancé pour faire aimer le sport aux plus jeunes, mais aussi pour les faire se dépenser davantage. On estime que quatre enfants ou adolescents sur cinq font moins d’une heure d’activité physique chaque jour, ce qui augmente de 30% le risque d’avoir une maladie chronique comme le diabète, le cancer ou une maladie cardiovasculaire. Depuis 40 ans, les plus jeunes ont même perdu un quart de leurs capacités cardiovasculaires à cause de l’inactivité ou de la malbouffe. 

Une demi-heure de sport par jour permet de limiter ces risques ou encore de renforcer les muscles. Dans les écoles où la mesure est déjà mise en place, elle permet aussi de renforcer l’attention et la concentration en classe. 

fbq(‘init’, ‘188365081922073’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);

Bibliographie :

Amélioration et développement de l’éducation physique,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

L’Éducation anglaise en France/Chapitre XII,Le livre .

L’éducation du travail,Ouvrage .

Wikipédia en éducation/Bases géographiques,Le livre .

Catégories
Éducation:

Ceci circule sur internet : Collèges de l’éducation prioritaire de la Vienne : un concours d’éloquence de haut niveau

Ce post ayant pour thématique « l’éducation » circule sur le web, nous avons décidé de vous le dévoiler ci-dessous.

Le titre (Collèges de l’éducation prioritaire de la Vienne : un concours d’éloquence de haut niveau) est évocateur.

Sachez que le journaliste (annoncé sous le nom d’anonymat
) est connu et fiable pour plusieurs autres articles qu’il a publiés sur le web.

Vous pouvez par conséquent donner du crédit à cette publication.

La date de parution est 2022-06-02 10:28:00.

Ce jeudi 2 juin 2022 à la faculté de droit et de sciences sociales de Poitiers, le collège George-Sand de Châtellerault a placé trois élèves sur le podium du deuxième concours d’éloquence des collèges …

Ce thème répond à vos recherches vous aimerez pareillement ces ouvrages:

Éducation et Hérédité/07,Le livre .

La Femme affranchie/Quatrième partie,A voir et à lire. . Disponible sur internet.

Livre des abréviations des francophones/Par domaines/Termes du sport,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Quelle place pour le jeu vidéo en ludothèque ?,(la couverture) .

Catégories
Éducation:

Relecture de l’article : Éducation : en visite à Marseille, Macron veut généraliser les «Écoles du futur»

Voilà un éditorial que je suis heureux de communiquer ici sur notre blog. La thématique est « l’éducation ».
Son titre saisissant (Éducation : en visite à Marseille, Macron veut généraliser les «Écoles du futur») parle de lui-même.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», l’auteur est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur internet.

Les informations éditées sont en conséquence présumées valables.

Le président Emmanuel Macron, de passage ce jeudi à Marseille dans une école « laboratoire » testant une expérimentation pédagogique contestée par les syndicats enseignants, a déclaré que l’ambition dans les prochains mois était d’étendre cette approche « partout sur le territoire ».

« Notre ambition avec Monsieur le Ministre, c’est ensuite dans les prochains mois de pouvoir généraliser cette approche », qui consiste à mettre des moyens tout en donnant aussi « plus de liberté pédagogique aux enseignants », a expliqué Emmanuel Macron en présence de Pap Ndiaye dans l’école Menpenti de Marseille.

Cette expérimentation dans les écoles marseillaises avait été lancée début septembre dernier, à l’occasion du plan « Marseille en grand » lancé par le président de la République pour aider la deuxième ville de France, où le taux de pauvreté dépasse 50 % dans certains quartiers, à rattraper son retard.

11 000 élèves et plus de 600 enseignants concernés

Au total 59 écoles « laboratoires » ont été sélectionnées pour mener cette expérience qui prévoit notamment un libre recrutement des professeurs et doit permettre aux établissements de financer un projet innovant autour de la culture, des langues, de l’environnement ou des sciences. L’objectif selon l’Élysée : donner « davantage de liberté et d’autonomie aux équipes pédagogiques pour bâtir un système scolaire plus juste et plus inclusif ».

Parmi les écoles concernées, 38 sont classés en réseaux d’éducation prioritaire, telles que l’école du parc Kallisté, ou encore l’école Saint-André La Castellane. Les 21 autres ne le sont pas, comme l’école élémentaire La Blancarde, l’école du Rouet ou encore l’école élémentaire Calanques de Sormiou. Au total, près de 11 000 élèves et plus de 600 enseignants sont concernés par le dispositif.

Macron met « des moyens sur la table »

Le maire de Marseille Benoît Payan a salué devant la presse la volonté d’Emmanuel Macron de « mettre des moyens sur la table comme personne ne l’a fait avant », et de « faire faire des maths, des langues étrangères aux enfants ». Sur les 2,5 millions d’euros de budget global prévu, 360 000 euros ont déjà été engagés, a précisé Christian Abrard, préfet chargé du volet pédagogique du plan « Marseille en grand ».

« Mais il y a des lignes rouges : c’est l’école de la République, l’égalité de toutes les écoles », a souligné Benoît Payan, « opposé » au recrutement par les directeurs d’établissement.

Alors qu’Emmanuel Macron a été accueilli par une cinquantaine d’enfants euphoriques, avant de faire le tour d’ateliers avec des écoliers, une trentaine de manifestants postés près de l’école ont réclamé d’abord plus de moyens pour l’Éducation nationale. L’expérimentation marseillaise suscite beaucoup d’interrogations, notamment l’idée que les directeurs d’école puissent choisir leur équipe, un changement profond du modèle de l’Éducation nationale.

Le risque d’une « école à deux vitesses »

« L’Éducation nationale n’est pas une somme de start-ups », assène Stéphane Crochet, secrétaire général du SE-Unsa, qui s’inquiète que le nouveau ministre ne « se retrouve avec un chemin extrêmement balisé » et que l’expérimentation ne soit généralisée. « Cette expérimentation remet gravement en cause le caractère national de l’École publique, le statut de fonctionnaires d’État des enseignants, l’égalité de traitement des personnels dans leur demande de mutation », renchérit la Fédération FO de l’Enseignement (FNEC FP-FO).

D’autres pointent le risque d’une « école à deux vitesses », avec des établissements mieux dotés que d’autres et pas forcément situés dans des quartiers défavorisés. Le président et Pap Ndiaye, qui effectue son deuxième déplacement de terrain après une première visite hautement symbolique dans le collège du professeur assassiné Samuel Paty, sont en outre attendus sur de tout autres sujets.

« Cette expérimentation, c’est une vitrine alors que le président devrait se concentrer sur les sujets brûlants de l’Éducation nationale que sont les salaires, le dégel du point d’indice ou encore la feuille de route du nouveau ministre qui ne s’est toujours pas exprimé », estime Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire.

A lire:

Contes en vers (Voltaire)/L’Éducation d’une fille,Le livre .

L’Éducation anglaise en France/Appendice II,Ouvrage .

LE RIDEAU LEVÉ,Ouvrage .

Technologies pour le développement rural/Couverture,Le livre .

Catégories
Éducation:

Que penser de ce texte : Le kit pour dyslexiques de ce lycéen séduit l’Éducation nationale

Ce post ayant pour thématique « l’éducation » circule sur le web, nous avons décidé de vous le communiquer ci-après.

Son titre suggestif (Le kit pour dyslexiques de ce lycéen séduit l’Éducation nationale) est sans équivoque.

Annoncé sous le nom «d’anonymat
», l’écrivain est connu et fiable pour plusieurs autres éditoriaux qu’il a publiés sur internet.

Vous pouvez par conséquent donner du crédit à cette information.

Sachez que la date de parution est 2022-06-02 02:34:00.

Il y a plus d’un an, il créait un dispositif innovant pour se faciliter la tâche au quotidien : un système de gommettes de couleur astucieux qui lui permettait d’identifier plus rapidement lettres, caractères et raccourcis. Ryann Dubois, 16 ans, lycéen en première STI2D à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), voulait mieux appréhender sa dyslexie, et, pourquoi pas, trouver un moyen d’aider également les autres. Aujourd’hui, cette invention, qu’il a réussi à développer et à industrialiser grâce à ses parents, tous deux enseignants et très impliqués dans ce projet devenu aventure familiale, a attiré l’attention de la Fondation Boulanger et du ministère de l’Éducation.

« Après un message sur Instagram venu directement d’Emmanuel Macron, on nous a contactés, expliquent Ryann et son père, Olivier. L’académie de Rennes l’a récemment adopté et a passé commande – une centaine pour le moment. En somme, chaque fois qu’un ordi est donné ou prêté à un élève par l’inspection académique, un kit est offert avec. » L’académie de Nancy-Metz a également procédé à plusieurs mois de tests avec une soixantaine de kits et leur a envoyé des retours plus que positifs.

Déjà 4 500 kits vendus

Pour le moment, 7000 kits ont été fabriqués et 4500 vendus. « Pas uniquement à l’Éducation nationale, précise le jeune chef d’entreprise, qui aimerait poursuivre ses études dans l’informatique et la robotique, mais aussi à des ergothérapeutes, des orthophonistes, des hôpitaux, des IME, des centres de rééducation, etc. En France comme à l’étranger. »

Cette optimisation nouvelle, composée de deux jeux de sur-touches intelligentes (et un sticker Pad pour les raccourcis les plus complexes), est adaptée à tous les âges, « et pas uniquement (aux) dyslexiques ; c’est aussi une bonne façon d’avancer quand on a des troubles de l’apprentissage, ou une autre forme de handicap », conclut Ryann.

A lire:

Eduquer son chiot ou son chien avec l’éducation Positive,(la couverture) .

Gravissimum Educationis,Le livre .

Photographie/Personnalités/J/Charles Ellis Johnson,Clicker Ici .

Vocabulaire anglais-français à l’intention des apprenants avancés/A,A voir et à lire. . Disponible sur internet.

Catégories
Éducation:

Relecture de l’édito : comment attirer les enseignants dans les zones les moins attractives ?

Fidèle à sa mission, ce site va vous livrer un texte qui a été observé sur le web. Le thème est «l’éducation».

Le titre (comment attirer les enseignants dans les zones les moins attractives ?) en dit long.

Sachez que le journaliste (annoncé sous la signature d’anonymat
) est positivement connu pour plusieurs autres éditoriaux qu’il a publiés sur le web.

L’encart a été diffusé à une date mentionnée 2022-06-02 01:51:00.


Gauthier Delomez
, modifié à

L’essayiste Hakim El Karoui, membre de l’Institut Montaigne, a dévoilé en exclusivité dans « Europe Matin » jeudi son rapport sur les « quartiers pauvres ». Parmi les sujets abordés, la question centrale de l’éducation et la venue des enseignants dans ces zones réputées difficiles.

Peu d’enseignants désirent exercer dans les quartiers populaires, de peur de vivre sous la menace de violences ou encore d’insultes. Dans le rapport de l’Institut Montaigne portant sur les « quartiers pauvres », l’essayiste Hakim El Karoui évoque le sujet et l’a abordé au micro de Sonia Mabrouk jeudi dans Europe Matin. L’auteur a d’abord pointé une situation « paradoxale » dans l’Éducation nationale. « Qui va enseigner ? Ce sont les plus jeunes et les moins formés qui vont affronter les élèves les plus compliqués. Ce n’est pas normal », a-t-il relevé, comparant cette situation avec celle que connaissent les policiers.

 

Choisir des enseignants « qui veulent changer le monde »

Soulignant les primes que ces jeunes professeurs reçoivent, qui se sont développées durant le dernier quinquennat, Hakim El Karoui a tout de même estimé qu’elles ne suffisaient pas. En outre, il faut choisir des enseignants qui ont la motivation d’exercer dans ces quartiers populaires. « Pour aller dans ces quartiers, il faut être un hussard noir de la République. Il faut y croire, il faut en vouloir, il faut être prêt à y rester, vouloir changer le monde. Beaucoup d’enseignants ont cette foi-là chevillée au corps », a-t-il affirmé sur Europe 1.

>> Plus d’informations à suivre…

Livres sur un thème équivalent:

Auteur:Max Leclerc,Clicker Ici . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

L’Éducation en Angleterre/Chapitre XII,Clicker Ici . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Livre des abréviations des francophones/Par domaines/Termes du sport,Ouvrage .

Quelques pensées sur l’éducation,Le livre .

Catégories
Éducation:

Information pour les fans : Education Aux Allobroges, les élèves fleurissent leur cour de récréation

Je viens de découvrir cet éditorial sur le propos « l’éducation ». Avec plaisir nous vous en apportons l’essentiel ici.

Le titre séduisant (Education Aux Allobroges, les élèves fleurissent leur cour de récréation) est évocateur.

Présenté sous la signature «d’anonymat
», l’écrivain est positivement connu.

Voilà ll’article en question :

Comme chaque année, les membres bénévoles du comité de fleurissement d’Entrelacs-Albens se sont donné rendez-vous à l’école Les Allobroges, afin de mettre en terre les différentes fleurs qui vont embe …

Ce propos correspond à vos investigations vous apprécierez pareillement ces ouvrages:

Education de l’âme (L’),(la couverture) .

L’Éducation en Angleterre/Chapitre IX,Le livre .

Madame Bovary – L’Éducation sentimentale – Bouvard et Pécuchet – Dictionnaire des idées reçues – Trois Contes,Le livre .

Travailler avec les jeunes enfants,Clicker Ici .

Catégories
Éducation:

Regardez cette dernière actualité : La FIPEQ-CSQ souhaite augmenter l’attrait de la Technique d’éducation à l’enfance dans la région

A mentionner, cet éditorial sur le web dont le propos est « l’éducation » et qui va vous intéresser.

Son titre suggestif (La FIPEQ-CSQ souhaite augmenter l’attrait de la Technique d’éducation à l’enfance dans la région) est évocateur.

Présenté sous la signature «d’anonymat
», l’écrivain est positivement connu.

Cet éditorial peut de ce fait être pris au sérieux.

L’article original :

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) s’inquiète de la réduction de près de 20% du nombre d’étudiantes inscrites en Technique d’éducation à l’enfance (TEE) au Centre-du-Québec.

« Il faut donner envie d’une carrière en petite enfance aux jeunes du secondaire. Encore aujourd’hui, nous devons combattre plusieurs préjugés envers les intervenantes en petite enfance. Au-delà des bourses Perspectives Québec annoncées récemment par le gouvernement, il faut une véritable stratégie d’attraction de nouvelles étudiantes vers la technique », estime la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

La fédération craint que le gouvernement ne mise tous ses œufs dans le même panier en multipliant les formations courtes au détriment de la TEE. « Il y a un enjeu de qualité important dont il faut tenir compte. Travailler avec des enfants de 0-5 ans, c’est aussi important qu’une enseignante au primaire. Or, on ne cesse de niveler les qualifications requises vers le bas », déplore Mme Grenon.

Pour la FIPEQ-CSQ, la solution passe d’abord et avant tout par une vision à long terme. Au Centre-du-Québec, il manquera près de 600 intervenantes en centre de la petite enfance (CPE) et en milieu familial au cours des cinq prochaines années. 

« Nous comprenons la volonté du Ministère d’agir à court terme pour offrir des places aux parents, mais il faut impérativement briser la tendance qui s’installe par le manque d’attrait de notre domaine. Seulement pour le milieu familial au Centre-du-Québec, c’est plus de 100 places qui pourraient être offertes aux parents », explique la présidente de l’Alliance des intervenantes en milieu familial du Centre-du-Québec (ADIMCDQ-CSQ), France Lafond.

Des solutions pour renverser la tendance

La FIPEQ-CSQ propose plusieurs mesures afin de stimuler les inscriptions en TEE. Rappelons que la TEE est qualifiante autant pour opérer un milieu familial régi et subventionné que pour travailler en CPE. Outre la promotion et la valorisation de la profession auprès des élèves du secondaire, la fédération propose de rendre les bourses Perspectives Québec plus flexibles et accessibles ainsi que de faciliter le passage d’une formation courte à la technique.

« Il faut sortir de la gestion à la petite semaine des dernières années : abaissement des ratios d’éducatrices formées, réduction du nombre d’heures pour l’Attestation d’études collégiales (AEC), ajout d’une formation non qualifiante de 90 heures, mise en place d’incitatifs massifs pour les formations courtes… Ce qu’il faut, dès maintenant, c’est donner un coup de barre pour augmenter les inscriptions à la technique », termine Madame Grenon.

(function(d, s, id)
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src =  »
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

Parutions sur le même thème:

Affaire Priore/Le Calendrier de l’Affaire Priore/1997,Ouvrage .

L’Éducation sentimentale, éd. Conard, 1910/Notice,Clicker Ici .

Notes sur l’éducation publique/Chapitre XVI,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Pôles d’éco-citoyenneté/Les principaux Pôles d’éco-citoyenneté dans le Nord-Pas-de-Calais/Les Centres d’éducation à l’environnement /Le Centre du Cottage des dunes de Berck-sur-Mer,Le livre .

Catégories
Éducation:

Dernière actualité pour les passionnés : Education Conseil municipal des enfants : des projets plein la tête

Voilà qui va vous réjouir : Un nouvel éditorial que je viens de découvrir sur le web et que nous vous reproduisons ci-dessous. Le sujet est « l’éducation ».

Son titre (Education Conseil municipal des enfants : des projets plein la tête) en dit long.

Identifié sous le nom «d’anonymat
», l’écrivain est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour plusieurs autres posts qu’il a publiés sur le web.

Les informations concernées sont en conséquence présumées valides.

Ce mardi 30 juin, les jeunes élus du conseil municipal des enfants de Porte-des-Bonnevaux étaient réunis autour d’Alain Meunier, maire de la commune, de Paulette Digaud et d’Isabelle Piollat, ses adjo …

Bibliographie :

Bibliothèque Canadienne/Tome I/Numéro 1/Éducation,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

L’Éducation des adolescents au XXe siècle/Volume II,Le livre . Ouvrage de référence.

L’éducation positive de mon chien,(la couverture) . Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Psychologie cognitive pour l’enseignant/Faire des liens,Clicker Ici .